neurosciences

Les neurosciences, outil 2.0 de la communication en entreprise

Les neurosciences sont un outil à la mode de plus en plus utilisé dans les entreprises. Malheureusement elles pâtissent de leur popularité : bien souvent dans les approches évoquées, on ne trouve que des outils classiques de communication « repackagés » avec un vernis de sauce scientifique pour rester attractifs.

Employées à leur juste valeur les neurosciences sont pourtant un redoutable outils de compréhension des mécanismes en entreprise. Elles ont l’apanage des sciences « dures », à savoir une grille d’observation et de compréhension des réactions humaines fixe, précise et reproductible à l’infini.

 

« Quel manager ou dirigeant n’a pas été confronté à l’immobilisme de ses équipes, à la perte de motivation, à certains éléments manipulateurs dans un service ou au manque de civisme voire à l’agressivité de certains clients ou fournisseurs ! »

C’est là que les neurosciences entrent en scène et démontrent leur réelle efficacité. Elles donnent du sens, restituent de la cohérence, permettent de comprendre le déclencheur et surtout offrent des clés pour agir sur les comportements à problèmes.


Les outils de communication sont aujourd’hui largement déployés dans les entreprises. Ils multiplient les grilles de décodage et fournissent des outils divers et variés parfois très efficaces pour agir sur un problème. Néanmoins ils se limitent souvent à définir un profil de personnalité ou de situation puis à agir dessus. Mais ils sont incapables d’expliquer le pourquoi :
– Pourquoi cette personne est-elle manipulatrice ?
– Pourquoi celle-ci s’énerve sans prévenir ?
– Pourquoi cette autre reste vissée sur ses habitudes en dépit du bon sens ?
– À quel moment est-ce lié à un environnement stressant, à un souci physiologique ou psychologique ?
– la personne est-elle consciente ou non de son comportement ?
– Peut-on la raisonner ou pas ?…

Aujourd’hui les neurosciences permettent de répondre à ces questions et expliquent le pourquoi. Et comprendre pourquoi, c’est décoder l’origine des comportements et surtout, garder le contrôle. Garder le contrôle de la situation, garder le contrôle de l’échange, garder le contrôle de ses propres réactions. C’est efficace. Et surtout c’est rassurant.

Les neurosciences bornent aussi le champs d’action, en délimitant ce qu’il est possible de faire ou pas, jusqu’où il est possible d’agir et à quel moment s’arrêter.
Les neurosciences ne sont pourtant pas antagoniste à ce que l’univers scientifique a longtemps dédaigneusement nommé les « sciences molles » à savoir les sciences humaines.

Bien au contraire : réunies, ces deux soeurs, longtemps ennemies, déploient une efficacité percutante. La précision de l’approche neuroscientifique associée à l’efficacité de certains outils de communication permet de gérer la quasi-totalité des réactions humaines à problème en entreprise. Si cette évocation d’un modèle si précis qu’il en devient prédictif en effraie certains, soyez rassurés : l’intelligence reste imprévisible et créative. Si vous ne comprenez pas certains de vos collègues car
leurs réactions sont différentes et leurs idées novatrices, peut-être est-ce simplement parce qu’ils font preuve d’intelligence.

Dans ce dernier cas il est peut-être temps de se pencher sur le réel potentiel qu’ils peuvent représenter pour votre entreprise !

Marie-Sonia ETCHEGARAY

Consultante formatrice en communication
Master PNL
Diplômée en Neurosciences
Consultante C3S


Pour en savoir plus
Formation Neurosciences et management d’une équipe pluridisciplinaire